lundi 23 juin 2014

Le Théorème des Katherine - John Green


Jusqu'à cette lecture, tous les livres de John Green ont été un coup de coeur mais celui-ci a clairement été une déception. Alors si vous n'avez jamais lu cet auteur, ne commencez surtout pas avec celui-ci !

C'est l'histoire d'un jeune adolescent nerd, très intelligent, qui étale son savoir un peu tout au long du roman et qui réalise un beau jour qu'il est sorti avec 19 Katherine et qu'elles l'ont toutes largué, alors intelligent comme il est, il essaie de trouver un théorème mathématique qui expliquerait ce phénomène et surtout qui lui permettrait de prédire à l'avance si la prochaine Katherine le laissera tomber encore ou pas... Mouais. 

C'est aussi une sorte de road trip où il part sur les routes avec son ami arabe musulman schizophrène, j'avoue que j'ai bien aimé son ami, c'est le personnage qui a su apporter une pincée d'humour à l'histoire, j'ai bien ri à certains passages.

Le roman devient un peu lourd par moments quand John Green insiste avec ses théorèmes mathématiques compliqués et longs, qu'aucun lecteur n'a dû lire jusqu'au bout.

Bref, je ne l'ai pas abandonné juste parce que c'est John Green et parce qu'il est court mais sinon...

6 commentaires:

FloXy a dit…

T'es dure avec les passages mathématiques quand-même ! Mais ce n'est effectivement pas l'intérêt de l'histoire, cet aspect n'étant pas mis en scène de façon très crédible et intéressante.

Pour le reste ce n'est en effet pas le meilleur Green (j'avais malheureusement commencé par celui-là personnellement), il est drôle mais relativement superficiel, à la fin on s'est bien amusé mais on a l'impression que le livre ne nous a rien apporté (c'est ce que je reproche aux Green que j'aime le moins).

Mieux vaut commencer par Paper Town ou TFIOS si on ne connait pas l'auteur.

Sita a dit…

De toute façon, à part dans The Fault in our Stars, je trouve que John Green répète constamment son schéma narratif et ses personnages... J'aime bien les choses qui font l'ambiance du bouquin (les fausses ville dans Paper Towns, les maths ici...), mais ça devient sacrément répétitif à force de voir un mec un peu nerd courir derrière une fille idéalisée qu'on finit par voir de manière complexe à la fin...

Etoile a dit…

Coucou ^^

Je connais John Green que de nom, j'ai pas encore lu ces romans mais je les aie ajouté dans ma liste de livres a lire.

Du coup tu pense que c'est le copain arabe qui aurait mérité d’être le personnage principal ? ^^

Un journal -Pas très- intime a dit…

Bonsoir
Je voudrais lire un John Green, lequel me conseilles tu ? Merci :)

http://unjournalpastresintime.blogspot.com/

Hajar a dit…

@Un journal pas très intime : Qui es-tu Alaska ? Même s'il ne fait pas l'unanimité mais moi je le trouve bien pour commencer, sans doute parce que ça a été mon premier Green... Bonne lecture en tout cas !

@Etoile : Haha non pas du tout ! Je l'ai trouvé drôle c'est tout, il n'était pas plus profond que ça non plus...

@Sita : Tu as parfaitement bien résumé le concept, entièrement d'accord avec toi !

@FloXy : Oui c'est vrai, j'ai été un peu dure woops... pourtant je l'adore Green hein :P

Etoile a dit…

Ok ^^

J'dis ça car quand y'a des personnages secondaires qui plaisent beaucoup on regrette souvent que l'auteur lui consacre pas un livre, mais il existe des romans avec des personnages principaux qui sont très très nombreux (comme dans le roman quatre filles et quatre garçons ou il y en a carrément 8)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...