samedi 22 novembre 2014

Le plus bel endroit du monde est ici - Francesc Miralles Care Santos


Un autre roman que j'ai vite oublié malheureusement, j'ai même dû aller relire le résumé sur le net pour me rafraîchir la mémoire, tout comme pour la précédente chronique...

Une autre histoire de deuil, cette fois-ci c'est Iris, 36 ans, qui perd ses parents dans un accident de voiture et sombre dans la dépression. Allant jusqu'à tenter de se suicider, c'est au moment de passer à l'acte qu'elle aperçoit ce café d'en face qu'elle n'avait pourtant jamais remarqué avant, "Le plus bel endroit du monde est ici". Parfois c'est lorsqu'on croit toucher le fond que le meilleur se produit et c'est un peu ce qui se passera ici lorsque l'héroïne entrera dans cet endroit enchanté où de drôles de choses vont se passer...

Ce livre est une sorte de conte, un monde fantastique avec des leçons de vie et une morale à la clé... un livre de développement personnel déguisé et comme je ne suis pas très friande de ce genre, la pilule a été dure à avaler.

vendredi 21 novembre 2014

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès-Martin Lugand


Un roman qui me faisait envie depuis sa sortie, petit coup de coeur pour le titre et la couverture... malheureusement cette formule loin d'être magique, peut parfois être trompeuse comme ce fut le cas avec cette lecture. 

Une histoire d'une femme qui essaie tant bien que mal de faire son deuil après avoir brusquement perdu son mari et sa petite fille et qui décide de partir s'exiler quelque temps en Irlande... Un mois après cette lecture, j'ai beaucoup de mal à me rappeler de l'histoire et tout ce que j'en retiens c'est cette sorte d'histoire d'amour qu'elle va vivre en Irlande... Une histoire pas très ordinaire et une fin de roman qui ne m'a pas séduite. Je n'ai retenu ni le style ni les émotions... passez votre chemin.

jeudi 6 novembre 2014

Katiba - Jean-Christophe Rufin


Jasmine est une jeune franco-algérienne au passé sombre, et qui travaille aujourd'hui au Quai d'Orsay à Paris. Un jour, elle reçoit un appel de Mauritanie, des personnes douteuses réapparaissent dans sa vie et lui demandent de leur rendre un dernier service... qui pourrait lui être fatal.

C'est un livre sur le terrorisme, le conflit culturel et identitaire chez une même personne, c'est aussi une enquête menée par différentes parties, avec plusieurs enjeux politiques dedans. Quand on est un fan du genre, je pense qu'on ne peut qu'apprécier cette lecture, d'autant plus que c'est écrit avec un style très fluide, on ne sent pas les pages tourner.

L'intrigue est bien menée et tout se met en place petit à petit, on en apprend aussi beaucoup sur les conflits politiques entre certains pays et sur l'organisation d'une cellule terroriste. Il est assez instructif mais comme ce genre de sujets ne me passionne pas vraiment, ça a été une lecture à demi teinte pour moi. Mais je suis contente de l'avoir lu, parce que tous les Rufin vont y passer de toute façon.

lundi 27 octobre 2014

La Liste - Naima Lahbil Tagemouati


Le dernier livre de la sélection du "Prix Littéraire de la Mamounia" que j'ai lu jusqu'au bout... enfin presque, puisque je l'ai abandonné à quelques pages de la fin.

Une histoire d'un couple casablancais de classe moyenne, le mari est un cadre (ou fonctionnaire ?) et sa femme est professeur dans une école (collège/lycée ??)... Il a pour projet d'éliminer le(s) bidonville(s) de Casablanca et de proposer des logements économiques à une partie de la population... les foyers restants ? C'est une autre histoire... La liste des heureux élus devient vite le principal sujet de conversation de cette communauté. 

Même si je ne me souviens plus de grand chose, je sais que ce livre m'avait apporté autre chose que les gémissements d'un énième auteur marocain, puisqu'il nous présente les coulisses de l'administration marocaine, comment les projets sont probablement gérés, le style de management si on peut l'appeler ainsi de certains "chefs". Comment des décisions très importantes sont prises et comment la peur et la menace restent les moyens souvent efficaces pour accélérer la concrétisation d'une mission... 

Et ceci est ma dernière chronique de romans marocains avant un bon moment, sauf si je tombe sur des perles ou si je choisis des livres suivant mon instinct, qui ne sont pas forcément très médiatisés et qui pourraient se révéler bons... espérons.

vendredi 24 octobre 2014

L'épreuve, tome 1 : Le labyrinthe - James Dashner


Après un mois d'absence, je reviens faire revivre mon blog chéri et on commence avec ce premier tome que j'ai lu début septembre mais dont je n'ai pas encore regardé le film... 

Comme de nombreuses sagas, celle-ci me faisait envie depuis sa sortie VO même si je voyais bien qu'au fil du temps, les avis étaient plutôt tièdes et souvent partagés, ce qui est souvent mauvais signe pour moi... mais je voulais le lire avant de regarder l'adaptation sur grand écran, surtout qu'une fois n'est pas coutume c'est la bande annonce du film qui m'a décidé à le lire !

J'ai bien aimé ma lecture, je l'ai lu vite, j'avais l'impression de courir parfois avec les personnages et ça c'était génial comme sensation ! Mais c'était aussi très prévisible, un peu simpliste mais c'est peut-être parce que c'est jeunesse aussi, je ne sais pas... Je suis de plus en plus déçue par ce genre, vous remarquerez dans mes prochaines chroniques que je commence à éviter.

Il n'y a pas grand chose à en dire malheureusement, c'est une bonne lecture divertissante même si j'avoue que parfois elle n'est pas que ça et peut nous faire réfléchir à certaines questions existentielles si on choisit de le lire sous cet angle-la, ce que j'ai essayé de faire plusieurs fois mais l'auteur n'allait jamais bien loin... pas comme je l'aurai voulu. 

Il reste néanmoins bien noté sur la toile, mais pour ma part je ne lirai pas la suite et j'irai voir les films.

lundi 22 septembre 2014

Top Ten Tuesday - Ma PAL pour cet automne

Voici un thème que j'adore faire et même si je ne les lis jamais tous, j'en lis au moins la moitié alors ça va... Organisé par Iani comme d'habitude !


1. The Opposite of Loneliness - Marina Keegan


Sûr que je le lis lui depuis le temps que je rêve de l'avoir entre les mains et dans ma tête !

2. We are all completely beside ourselves - Karen Joy Fowler


Une autre lecture certaine ! Sélectionné pour recevoir le Man Booker Prize 2014, je crois que c'est un futur coup de coeur...

3. Dans le jardin de l'ogre - Leïla Slimani


Le livre qui me fait le plus envie lors de cette rentrée, alors sûr que je courrai me le procurer !

4. L'amour et les forêts - Eric Reinhardt


Un autre qui me tente pour cette rentrée et que je lirai aussi... Ses autres titres sont aussi dans ma wishlist du coup.

5. Les bannis et les proscrits, tome 2 : Les foudres de la sorcière - James Clemens


Il faut que je reprenne cette saga...

6. Middlesex - Jeffrey Eugenides 


Après avoir lu Virgin Suicides, celui-ci me fait très très envie... 

7. Rien que nous - Kristin Halbrook


Il me fait bien envie là maintenant, avec le temps qui se rafraîchit tout ça...

8. Smilla et l'amour de la neige - Peter Hoeg


OK, il ne gèle pas non plus mais un thriller scandinave ça fait très longtemps que je n'en ai pas lu et celui-ci semble pas mal !

9. Thinking, fast and slow - Daniel Kahneman


Parce qu'un essai ça ne fait pas de mal non plus et celui-ci me tente bien.

10. Et quelquefois j'ai comme une grande idée - Ken Kesey


Allez on y croit, je finirai par le sortir de ma PAL...

Nos plus beaux jours - Moha Souag


Les chroniques en ce moment sont un calvaire, ça n'a aucun goût et je n'y prends aucun plaisir mais après une brève hésitation j'ai décidé de donner mon avis quand même, alors allons-y.

Ce livre faisait aussi partie de la sélection des livres qui prétendaient au Prix Littéraire de la Mamounia, si je devais en avoir un préféré je crois que ce serait celui-la, même si "préféré" est un bien grand mot dans ce cas.

C'est l'histoire d'un journaliste qui croise une femme artiste dans un train alors qu'il est en route pour interviewer une autre artiste... d'un autre genre. Cette longue nouvelle est en quelque sorte le portrait de ces deux femmes marocaines. La première a eu la chance de s'épanouir en exerçant son art à Paris, elle est même devenue professeur de danse classique si je me souviens bien... la seconde n'a jamais eu l'occasion de réaliser son rêve et a vécu dans la frustration du voeu non exaucé, pire, piétiné et méprisé. 

C'est l'histoire d'une femme qui a sacrifié sa vie pour vivre son rêve, du moins un tout petit peu, autant qu'elle le pourra... 

L'histoire est racontée d'une traite, 90 pages environ où il n'y a pas de chapitres, aucun moment où l'on peut reprendre notre souffle, non que le récit soit haletant... mais cette mise en forme me donnait envie d'en finir au plus vite à un moment.

La fin qui se voulait peut-être poétique est tombée comme un cheveu sur la soupe en ce qui me concerne. J'ai fini par m'ennuyer.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...