samedi 24 mars 2012

Amazone - Maxence Fermine


(Musique qui a accompagné ma lecture, en boucle...)

J'ai regardé la couverture longuement, c'est une magnifique couverture qui annonçait un magnifique livre. Un piano.Un papillon. Des dés. Des cartes de jeu. Des graines de café.Tout ce que j'aime, si le café est un symbole de l'homme noir... Maxence Fermine. Un Grand homme. J'ai pour lui la même admiration que pour un maestro faisant une entrée annonçant déjà une magique symphonie...

C'est l'effet qu'avait fait sur moi Neige. C'est l'effet qu'avait fait sur moi la quatrième de couverture d'Amazone, lorsque je l'ai aperçu dans une petit librairie. J'ai serré le livre contre mon coeur presque par instinct.
"Le fleuve était rouge, le musicien noir et le piano blanc. Curieux tableau, en fait. Et l'ensemble avançait au même rythme que la musique, une musique qui glissait et se répandait dans la jungle comme un long serpent aux harmonies multicolores." Amazone ou l'étonnante odyssée d'un piano blanc au coeur de la forêt amazonienne: un voyage aux sources de la musique, de la folie et du rêve.
 C'était trop moi.

C'est pourtant après plusieurs mois que je décide de sortir ce bijou de ma bibliothèque pour le déguster enfin. Faire durer le plaisir...

Je caresse la couverture. J'hésite à me lancer, de peur de trop vite le finir... Dès la première ligne, je suis séduite. Encore une fois. Je l'entrouvre et le lit comme si j'observais un monde magique de la serrure d'une porte, de peur de le brusquer... ou d’abîmer ce livre que j'ai envie de garder comme neuf.

J'adore ses phrases courtes. On se comprend. Ses mots, c'est comme s'il les chantait, comme s'il dansait dansait... telle une ombre noire sur une grande scène. Et tout le monde retient son souffle. C'est drôle mais c'est comme s'il jouait sur un piano qui nous racontait l'histoire...

A la librairie, il était le seul livre protégé par une couverture en plastique, comme si on connaissait sa vraie valeur, et il fallait avant tout le préserver. Comme un trésor.

Si seulement tous les mots avaient sur moi cet effet-la...

Maxence Fermine est un de ces auteurs qui vous marquent tellement que vous partez à la recherche d'un maximum d'informations sur eux ! Pour tenter de comprendre comment il a fait... pour être aussi merveilleux. Essayer de trouver son secret et peut-être en faire une règle générale à enseigner. Essayer de percer le mystère.

Ce livre aura certainement renforcé mon lien avec le piano, le plus vivant des instruments selon moi !

Dommage que je l'aie commencé assez tard dans la soirée, c'est un livre que j'aurai aimé lire d'une traite, son effet sur moi n'en aurait été que plus dense et intense !

Et décidément, cet auteur est fasciné par la neige !

Et dire que je l'ai découvert grâce à un baby challenge sur Livraddict l'année dernière et que je n'étais même pas sûre que Neige me plaise... ! Je suis trop ravie aujourd'hui d'avoir découvert cet auteur dont j'achèterai certainement tous les livres, qui iront se joindre à mes collections Jostein Gaarder, Amélie Nothomb, Haruki Murakami, et John Irving !

Maxence Fermine, c'est un peu le Haruki Murakami d'Europe... et dire qu'il n'est même pas assez connu !

L'histoire : Ce livre est l'histoire d'un voyage d'un homme noir jouant du jazz sur un piano blanc en plein Amazonie...

8 commentaires:

Patricia a dit…

je ne connais pas du tout ...

myel a dit…

Encore plus envie de le découvrir maintenant que j'ai lu ta critique, j'imagine que le piano va aussi me faire de l'effet :)
Ce sera donc certainement un de mes livres d'avril !

lasardine a dit…

j'ai "Neige" sur ma LAL, j'ai vraiment très très envie de découvrir cet auteur!

lololecture a dit…

Il est également dans ma PAL, je sens que je vais l'en sortir prochainement car ton commentaire m'en a donner envie! Moi aussi j'aime beaucoup M. Fermine que j'ai découvert il y a quelques mois, j'ai lu le violon noir et c'était également une histoire merveilleuse et pleine de poésie, un peu comme un joli conte pour enfants! J'espère moi aussi pouvoir me procurer et lire tous ses livres!

Bonne lecture

Soma a dit…

Je ne pense pas avoir lu celui-là, mais qqs-uns tout de même. Ensorcelée par Neige, j'ai adoré le violon noir, le labyrinthe du temps, l'apiculteur, opium.
Ses romans st des véritables bijoux, je suis bien d'accord !

Luthien a dit…

Je n'ai découvert cet auteur que récemment avec une chronique sur Neige et tu me donnes aussi envie de découvrir ce livre-ci !

Emmy a dit…

C'est un livre plein de poésie que j'avais moi aussi beaucoup aimé. Ton avis faisant référence à Neige du même auteur me donne envie de poursuivre la découverte de Maxence Fermine avec celui-ci.

Frankie a dit…

J'avais vraiment beaucoup aimé Neige et j'ai envie de lire un autre roman de cet auteur. Pourquoi pas celui-là !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...