dimanche 21 novembre 2010

L'homme qui exauce les voeux - Tarquin Hall

Dans le cadre du challenge hasard(eux), on devait choisir un ou deux livres dont on ne connaissait pas l'auteur, notre choix devait se faire en nous basant uniquement sur le titre et la couverture du livre, sans jamais lire la 4ème de couverture. 

Mon premier choix étant Les lois de l'attraction de Bret Easton Ellis, mon second choix fut donc celui-la !


Pourquoi ce livre 

Les couleurs. Encore et toujours. Des couleurs chaudes, j'adore ce jaune doré-moutarde sur un fond un peu brouillé.

Le titre. "L'homme qui exauce les voeux" est un titre qui m'a laissée rêveuse, bien que je voyais qu'il s'agissait d'un livre policier, j'ai tout de même espéré y retrouver un côté un peu fantaisiste et imaginaire.

La photo. Une femme indienne qui porte son enfant et qui semble en fuite, et puis son regard dur m'a fait tranché pour ce livre.

Disons qu'à la fin, ce qui m'a décidée c'est le fait que ça se déroule en Inde, et comme j'adore ce pays et ce continent en général, je me suis dit pourquoi ne pas aller y faire un tour et le découvrir un peu plus !


Le livre 

Tarquin Hall est un journaliste anglais marié à une indienne et ceci est son premier roman. Vish Puri est le meilleur détective privé de l'Inde et dans chaque roman il aura une ou plusieurs nouvelles énigmes à résoudre.

Dès la première page, nous sommes en plein milieu de l'Inde, l'auteur utilise plusieurs termes en pendjabi en mettant un glossaire à la fin du livre pour les définitions. On y retrouve une Inde noyée jusqu'au cou dans la corruption, on y retrouve également une Inde schizophrène entre les adeptes du golf et du gold et une Inde où les déchets et les poubelles sont ramassés par les intouchables pour revendre les miettes et les restes des gens heureux. 

Le style est simple et facile à lire. Vish Puri mène environ 3 enquêtes en même temps, une enquête principale et deux hybrides, à travers lesquelles l'auteur nous expose les traditions encore très présentes des indiens concernant le mariage notamment, où les parents choisissent les époux de leurs filles puis en engageant un détective privé pour s'assurer de leur bon choix. 

Ce qui manquait au livre, c'était un personnage plus frappant et plus spécial, à la Lisbeth Salander dans la saga Millénium de Stieg Larsson


Verdict

Sinon le livre est bien, si je tombe sur d'autres livres de la collection Vish Puri, j'en prendrai sans doute, mais en attendant j'ai une PAL assez consistante qui m'attend.

Je ne sais plus si je reconduirai ce challenge l'année prochaine, c'est frustrant de lire un livre sans lire la 4ème de couverture, ça semble facile mais c'est une vraie torture !

5 commentaires:

Serena a dit…

C'est vrai que la 4ème de couverture ça conditionne !

Romantica a dit…

Petit blog bien original qui ne peut que me plaire car j'adore la lecture

Hajar a dit…

Tant mieux ! ^^

Leila a dit…

semaine derniére la Fnac fesait une opé : à l'achat de 3 livres le 4éme était offert parmis une selection... la vendeuse m'a montré la selection et j'ai choisi celui là!!!! en me disant que je l'avais vu quelque part.... quelque part.. c'est chez toi loooool merci madame
j'achete plus de livres que j'en lis... la looose :)

Hajar a dit…

J'espère que tu apprécieras, ce n'est pas un livre qu'on dévore comme Nothomb mais il est bien :) Bonne lecture :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...