jeudi 18 novembre 2010

Les lois de l'attraction - Bret Easton Ellis

Je n'aime pas recopier les 4ème de couverture sur mon blog, parce que déjà je n'aime pas les lire sur les autres blogs, ce qui m'intéresse c'est l'avis de la personne sur le livre, donc il n'y aura pas de 4ème de couverture sur ce blog.


Je participe à un challenge sur Livraddict, "Le challenge hasard(eux)", qui consiste à choisir deux livres à lire d'ici le 31 décembre, en se basant uniquement sur la couverture du livre et sur le titre, il est interdit de lire la 4ème de couverture, il ne faut pas connaître l'auteur et le second livre doit être d'un genre différent. Mon choix s'est donc posé sur celui-là.


Pourquoi ce livre ?

Les couleurs. J'ai toujours adoré le mix du bleu et du jaune et ma couleur préférée est le vert. J'accorde énormément d'importance aux couleurs dans ma vie en général. 

La photo. Un ado debout au milieu d'une route, enfin sur un trottoir, dès le premier coup d'oeil je vois déjà le profil, un ado un peu perdu, un peu emmerdé, mal dans sa peau. ça m'attire. 

"God". Comme je suis une fascinée par Dieu et tout ce qui a un quelconque lien avec la création et l'existence, j'ai saisi le livre et je savais que j'allais l'acheter. 

"Hel". Que j'ai imaginé être un "Hell" et comme je suis une amoureuse des contrastes, des différences, de la diversité et de l'extrême, mon intérêt était à son maximum. 

L'oeil. Derrière... qui voit tout. 

Le titre. "Les lois de l'attraction", je n'avais pas imaginé une seconde que ce serait une histoire d'attraction sexuelle, j'avais imaginé un sujet plus scientifique, plus existentiel plus artiste. 

Mon choix était donc fait, j'ai acheté le livre.


Le livre

Les premières pages ont été pénibles à lire, autant dire que j'étais remontée et énervée. Je détestais ce style vulgaire et insolent, autant par son contenu que par la structure de ses phrases. Le livre parle de la génération américaine des années 80', sexe drogue et rock'n'roll sont bien le thème de ce livre, il s'agit d'extraits de plusieurs journaux intimes de plusieurs personnages et qui ne parlent donc que de ça, ils sont tout le temps drogués, tout le temps saouls, tout le temps excités et entrain de b*****, tout le monde saute tout le monde et PERSONNE N'EST SOBRE NI CONSCIENT UNE SEULE SECONDE, L'HORREUR !!!! Quant au style de notre cher Bret, il s'agit de phrases très très courtes, il ne se gêne pas pour sauter le sujet dans ses phrases, c'est-à-dire qu'on trouve souvent des phrases du style "ai mangé puis sorti." au lieu de "j'ai mangé puis je suis sorti.", normal les personnages sont défoncés et n'ont pas le temps de faire des phrases !!!! Mais ça je ne le comprendrai et je ne l'accepterai que plus tard. Il n'y a pas de paragraphes, le tout est écrit comme un tas !!! Alors j'ai vraiment eu l'impression que Mr Bret ne s'était vraiment pas fait trop chier !!! Oh oui, les premières pages ont été pénibles à lire !

Puis j'ai continué à lire et j'ai commencé à comprendre le style et à l'apprécier et enfin l'adorer !!! Ce que j'ai le plus aimé dans ce livre c'est la vérité des sentiments et des pensées des personnages, comme il s'agit de leurs journaux intimes, nous sommes dans la tête de chaque personnage et leur façon de penser, de percevoir les situations et les gens est tellement réelle qu'on ne peut que se sentir concernés. J'ai adoré comment Bret nous rappelle que nous interprétons trop souvent le monde extérieur à notre convenance et que nous allons rarement vers les gens et finissons par nous tromper bien souvent sur leur compte. 

Bret présente le style de vie de la génération américaine bourgeoise des 80's, et moi qui suis contre toutes les formes de drogues, de tabac et d'alcool je me suis sentie encore plus attristée par ce livre... Ces jeunes qui ont passé des années de leur vie ivres, défoncés, raides, pour reprendre les mots de l'auteur, je ne sais pas comment on peut concevoir un style de vie pareil ni comment on peut laisser une société amorale émerger comme ça puis lui coller un joli ruban et l'appeler hippie ou freedom ou une autre connerie encore. Je n'ai pas compris comment est-ce qu'aucun personnage n'a décidé de se reprendre en main à aucun moment. 


Verdict

La beauté du livre réside dans la sincérité des sentiments des personnages, de la description de leurs pensées qui est très réelle, et leurs préoccupations qui sont tout aussi vraies, on a beau refléter des personnages quels qu'ils soient, au fond de nous-mêmes nous pensons tous à la même chose, à celui ou celle qui nous plait et à nous-mêmes.

Donc pour conclure, j'ai adoré le livre et je suis très contente de cette découverte, d'ailleurs je viens d'acheter deux autres livres du même auteur "American Psycho" et "Lunar Park". J'avais adoré le challenge hasardeux dès le début, vu que j'adore cette idée de "hasard" dans l'absolu, et encore une fois le hasard fait bien les choses comme on dit :)

12 commentaires:

petitepom a dit…

j'ai deja essayer cet auteur avec "american Psycho", j'ai eu du mal à lire, un style particulier, j'ai abandonné, je me suis inscrite à un lecture commune sur Livradict afin de retenter cette lecture, jespère arriver à le finir

Hajar a dit…

Je devrai m'y inscrire aussi alors, je vais chercher ça !

littlefrog a dit…

Je suis contente que ce livre t'ai plu, parce que je ne connais personne qui ne l'a pas aimé (contrairement à l'adaptation cinématographique qui est nulle car trop 1er degré). Je l'ai lu il y a 7 ans maintenant, et je me rends compte que j'ai un peu oublié à quel point il doit être cru et vulgaire !

Cath a dit…

C'est clair que j'aurai craqué pour cette couverture et ce titre s'il m'était passé sous le nez...
Je cherche encore mon deuxième livre pour le challenge...

Hajar a dit…

C'était quoi ton premier ? Je vais me balader un peu sur ton blog, j'aurai sans doute la réponse à ma question !

Hajar a dit…

@littlefrog : je suis entrain de télécharger le film même si je n'ai pas du tout aimé la bande annonce...

Brunenextdoor a dit…

Hé bah de rien alors x)

Rafi a dit…

Au fait, la couverture vient du film "nowhere" de Greg Araki bcp mieux que "les lois de l'attraction"

Hajar a dit…

@Rafi : Je note ! ;)

Psyché a dit…

J'avais envie de lire American Psycho, mais vu ta revue (dont j'ai adoré la forme, mais dont le contenu m'a légèrement fait changé d'avis) je pense que si je veux lire du Bret Eston Ellis, je vais commencer par celui ci! Mais ça a l'air assez spécial. Donc je ne sais pas si je vais me lancer tout de suite.
Dans la tranche romanciers américain dégueux, je veux aussi lire Charles Bukowski.
J'adore ta façon de parler des livres.

Hajar a dit…

@Psyché : ça me fait plaisir que tu aimes mes chroniques ! Devine ce que j'ai acheté suite à tes vidéos ??? Hack de Melissa Plaut !!! Je suis trop contente !

Psyché a dit…

Je ne l'ai toujours pas lu, si un jour tu veux le lire et faire une lecture commune, je serai ravie! :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...