lundi 22 novembre 2010

100 pages blanches - Cyril Massarotto


Ce livre là, je ne l'oublierai pas. Parce qu'il a été accompagné par une musique en boucle, parce que j'étais plongée dans mes souvenirs, dans mes pensées et dans mon propre carnet tout au long du livre. Je l'ai lu en quelques heures, après tout je crois que c'est comme ça qu'on lit Massarotto

Ses livres n'ont rien de spécial, ils sont très simples et des fois j'ai l'impression qu'ils sont trop courts et qu'il ne dit pas grand chose. C'est quelqu'un qui raconte la vie et il la raconte bien vu que je lis ses livres d'un seul trait. Et puis je l'adore pour son optimisme et ses fins heureuses, j'ai failli détester ce livre à la fin mais il m'a bien eue ! 

Massarotto répète dans ses deux livres deux choses, celles que j'ai retenues en tout cas : 

- Il dit qu'il a eu une vie heureuse, une enfance heureuse et qu'il n'a jamais vraiment été malheureux, malgré un passé qui aurait pu être vécu par d'autres comme une période sombre, mais pour lui tout va bien et il estime qu'il s'en est plutôt très bien sorti. Il dit qu'il a eu son lot de malheur certes mais que tout va très bien, ce n'est pas un dramatique notre Massarotto ! Je devrai en prendre de la graine, mais c'est impossible.

- Il répète qu'il doit arrêter de boire de l'alcool parce qu'à chaque fois ça lui crée trop de problèmes. 

J'aurai aimé lui parler après avoir lu ses livres, j'ai tellement de questions en tête maintenant. En lui parlant déjà l'autre fois je savais que je ressentirai ça après avoir lu ses livres et j'ai essayé d'en apprendre un max sur lui sur le moment. Mais ce n'est pas grave, j'en aurai l'occasion après la sortie de son prochain livre.

Dès les premières lignes de ce livre, c'était différent, le style était différent par rapport à "Dieu est un pote à moi", je préfère "100 pages blanches". Il est très romantique et dans ses histoires tout va bien, il y a quelques péripéties mais rien de très grave et elles sont en général résolues très rapidement, comme si Massarotto ne supportait pas de stresser ses lecteurs et je l'en remercie. Certains trouveraient ça ennuyeux peut-être mais moi j'adore quand tout va bien, ça ne m'ennuie pas. Il y en a marre des histoires qui se terminent mal.

Et puis j'ai adoré la scène finale, ça me ressemble tellement.

Verdict

 J'adore Massarotto,  ce livre m'a marquée parce qu'il a soulevé plein de souvenirs chez moi, il m'a énormément inspiré et j'ai beaucoup écrit et réfléchi depuis que j'ai commencé à le lire. 

Et puis je me dis que Massarotto à force d'y croire, il finira par avoir une belle existence, comme il la dessine si bien dans ses livres...

8 commentaires:

nanet a dit…

Je n'ai jamais lu cet auteur, mais j'aime bien sa philosophie de vie (que je n'ai pas été capable de mettre en acte, aujourd'hui... mais je m'y remets dès à présent ! )

Biz

Hajar a dit…

:)

petitepom a dit…

j'ai bien envie de découvrir cet auteur avec son roman " je suis l'homme le plus beau" ou quelque chose comme ça ;)

Hajar a dit…

Je suis l'homme le plus beau du monde oui, il est dans ma PAL mais il attendra encore un peu, j'ai eu ma dose de bonheur pour le moment avec ces deux là haha

Anasthassia =) a dit…

J'aimerai bien découvrir Cyril Massarotto, ton article me donne encore plus envie !

Hajar a dit…

Tant mieux =)

Brunenextdoor a dit…

C'est bien ça :)

montasser a dit…

une nouvelle partie de toi qui je viens de decouvrir

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...