vendredi 17 février 2012

L'insoutenable légèreté de l'être - Milan Kundera


J'ai lu ce livre il y a un mois et j'ai eu la mauvaise idée de ne pas rédiger ma chronique à chaud. J'étais passionnément passionnée et amoureuse de ce livre dès les premières lignes ! De la philosophie comme je l'aime ! Aperçu !

Vous l'aurez compris, ce genre de sujets et de vision de la vie, soit on aime soit on n'aime pas. Si on fait partie des premiers on va adorer ce livre, sinon on le rejettera. Moi, il m'a fait planer, j'étais totalement dans le mood du livre dès la première phrase, il faut dire que je n'en suis jamais très loin non plus, je n'arrivais plus à le déposer, je l'ai lu en 2 ou 3 jours. Je le lisais même en plein boulot, j'arrêtais tout et je lisais chapitre après chapitre. Une histoire racontée avec un regard philosophique, moi je dis oui ! Ce livre est un présent et un soulagement pour l'âme et l'esprit.
Rien que le titre est un bonheur et s'il ne nous parle pas il y a de grandes chances que le livre ne nous plaise pas non plus. La théorie de Nietzsche sur l'éternel retour citée au tout début du livre, à elle seule, nous fait plonger dans un puits de réflexions et j'ai adoré m'y baigner. Avec ce genre de réflexions philosophiques, il y a aussi le risque de déprimer et j'avoue qu'à la fin du livre, j'étais un peu transformée en être solitaire, sauvage, plongé dans ses pensées, et pas sociable du tout ! C'est un état d'esprit à part et qui peut devenir pesant. Ceci me rappelle quand je lis Schopenhauer, on perd le goût de la vie. Et c'est pénible.

C'est un gros coup de cœur pour moi, un des livres que je relirai sans doute et il fera évidemment partie des top de l'année pour moi. C'est une lecture qui peut être éprouvante, mais je lis surtout pour réfléchir encore plus, et ce livre a accéléré mes réflexions, je ne peux qu'adorer !

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec DocSeb, Florel, Céline, Once de nuit et PetitePom. (J'ajouterai leurs liens au fur et à mesure qu'ils mettront leurs chroniques en ligne)

6 commentaires:

florel a dit…

Mon Dieu, j'admire ton avis ! Car moi qui suis pourtant branchée philosophie, je dois avouer que j'ai rien trouvé de philosophe, enfin pas plus que dans un autre livre qui serait plus lambda. Ce livre n'a vraiment rien ouvert en moi, malgré quelques belles phrases, bon en même temps faut dire aussi que sa vision de la vie, de voir les choses, ne sont pas les miennes.
En tout cas merci pour cette LC, j'aurai au moins sorti ce livre de ma PAL. ^^ Mais je n'y reviendrai pas, à la différence de toi.
Bonne fin de semaine. :)
Biz biz.

Soma a dit…

Pour le coup, trop philo pour moi... Je crois que je n'y arriverai pas avc Kundera

pom' a dit…

c'est le genre, on aime ou pas, moi j'adhère mais sans cette lecture commune, je n'aurai surement jamais ouvert le livre

bambi_slaughter a dit…

Pareil j'avais aussi adoré ce livre. Je l'ai lu il y a au moins 3 ans mais je m'en souviens encore.

Manon a dit…

Oh, et bien merci beaucoup. Cela fait plaisir venant d'une lectrice comme toi :) Bises.

Léa a dit…

Ah ! J'aimerai bien le lire ce bouquin, mais je dois finir garguantua pour l'école x)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...