mercredi 16 octobre 2013

Au revoir là-haut - Pierre Lemaitre


Second roman que je lis pour cette rentrée littéraire, après une déception avec La nostalgie heureuse, d'Amélie Nothomb, et un abandon avec Le divan de Staline de Jean-Daniel Baltassat, je suis enfin tombée sur un chef-d'oeuvre. 

Je suis encore un peu écrasée sous le poids de cette lecture. Une tragédie historique. Une lecture éprouvante et dure, où l'on encaisse coup après coup. Pierre Lemaitre a une plume magnifique, une sensibilité touchante, parfois cruelle...

Le roman se déroule à la fin de la première guerre mondiale en France, entre 1918 et 1920. Il nous y dévoile les dessous de la guerre, ce commerce plus cruel que les autres, mais un commerce quand même. Il nous montre à quel point, la guerre est trompeuse, les vrais héros ne sont jamais ceux qu'on croit.

L'histoire centrale est aussi une relation père-fils compliquée... Un père d'une classe sociale aristocrate, reniant l'homosexualité de son fils, jusqu'au jour où il le perd dans cette maudite guerre... Soulagement d'abord, puis remords... Est-ce qu'il est trop tard d'aimer son fils et de réparer ses erreurs ?

Ce roman est aussi une histoire de karma en quelque sorte, et la fin est tragique. Une sortie théâtrale comme je les aime. Ce livre m'a marquée, c'est certain. Je le citerai souvent.

C'était ma première découverte de Pierre Lemaitre, plus connu par ses précédents romans Robe de marié, et Alex. Deux thrillers, il me semble. Bref, j'ai adoré. Une de ces lectures difficiles, comme une épreuve de la vie dont on ressort un peu grandi.

3 commentaires:

maghily a dit…

Je le lis actuellement : il est absolument génial ! :)

Thalia a dit…

J'ai robe de mariée dans ma PAL ... il a l'air fort effectivement.

nymou a dit…

Joli avis qui donne envie, je pense commencer avec robe de mariée vu qu'il fait partie des baby challenges et lire celui-ci dans quelques mois.
Cet auteur multiplie les fans décidément.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...