mercredi 10 juillet 2013

The Fault In Our Stars - John Green (Nos étoiles contraires)


Oh John Green, you did it again ! Etant une fan incontournable de John Green, j'ai adoré ce roman drôle, touchant, profond... 

Ce roman jeunesse, encore une fois, est l'histoire de deux adolescents, Hazel et Augus âgés de 17 et 18 ans, tous deux atteints d'un cancer, et comme la plupart des victimes de ce monstre, ils ne sont pas totalement guéris et il y a de grandes chances qu'ils ne le soient jamais.

Ceci n'est pas un livre sur le cancer, ceci est un livre sur la vie (comme le sont bien souvent les magnifiques romans de John Green), c'est un livre drôle, qui nous fait beaucoup rire, qui nous fait pleurer aussi, inévitablement, et je pense que le jour où je serai sur le point de mourir, je penserai à une scène qui m'a beaucoup touchée dans ce roman.

Une seule chose à dire, lisez-le.

Ce livre est le plus profond chez John Green, des pensées existentielles sont plus présentes, le sujet est grave aussi, mais en même temps, ce livre est si doux... Je le relirai sans doute.

8 commentaires:

Aaliz a dit…

Tu sembles conquise par cet auteur, je le note dans un coin. Par contre, je ne pense pas aller vers ce titre là malgré sa qualité car j'évite les lectures traitant de la maladie ou du handicap ( trop sensible sur ces sujets).

Marinette a dit…

Magnifique livre ♥

FloXy a dit…

Ce livre est génial et transcende complètement son étiquetage jeunesse ou maladie : beaucoup ont l'appréhension de lire un truc horrible sur une agonie cancéreuse et quand ils s'y mettent enfin finissent par adorer et trouver cette histoire bien "positive" et pas larmoyante.
Les clichés du genre sont soigneusement évités et ça fait plaisir !
Par contre autant je recommande unilatéralement ce Green, autant j'ai été déçu de ne pas retrouver tout à fait le même niveau dans ses autres livres pour l'instant...

Salvadorali a dit…

@ hajar

dur dur l'industrie littéraire surtout pour les auteurs pas industrieux qui s'y collent parce qu'il faut bien gagner sa vie en produisant régulièrement... j'avais constaté ça avec john irving qui à part "le monde selon garp" n'a jamais rien produit d'aussi magistral...

restent les charmes de l'exercice de style, traiter de la vitalité de la jeunesse confrontée à la fatalité du cancer sans faire larmoyer dans les chaumières, vian avait magnifiquement réussi le coup, l'auteur de "love story" aussi, les sommets du genre autrement dit.

mais bravo pour la façon dont tu réussis malgré tout à donner envie de lire ce roman, au-delà même de ses indéniables qualités réelles de forme et de fond comme tu l'expliques si bien... je ne lirai sans doute jamais ce livre mais tu viens de m'en donner le regret ;-)

MademoiselleChristelle a dit…

Je l'ai lu aussi : une lecture qui ne laisse pas indifférent, beaucoup de rires, des larmes, mais un merveilleux moment au final !

Clairdelune a dit…

J'ai adoré aussi, un très joli ouvrage !

Manon S.R a dit…

Je vais surement me laisser moi aussi tenter par ce livre ...

Louloutediary a dit…

Je vais également l'emprunter à une copine. Il a l'air vraiment touchant. Merci pour tous tes avis.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...