dimanche 26 juin 2011

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme - Stefan Zweig



J'ai découvert cet auteur à travers des chroniques très encourageantes des membres de Livraddict, le forum qui a donné un sens à ma vie de lectrice ! <3

Je suis tombée sur ce livre en librairie, il était en promotion, je n'ai donc pas hésité !

Stefan Zweig est un auteur autrichien juif, qui a été docteur en philosophie à vingt-quatreans (!!!!) et qui s'est suicidé avec sa femme vers l'age de soixante ans, après être allés s'exiler au Brésil suite au nazisme qu'il ne pouvait plus supporter...

J'ai été beaucoup plus enthousiaste au début de ce livre, ça commençait bien... Une femme quitte son mari et ses deux enfants après avoir rencontré un homme l'espace de quelques heures... Quelques heures ont suffi. Naît alors un débat entre une petite communauté autour d'un déjeuner pour discuter ou plutôt juger le choix et le comportement de cette femme. L'auteur y apporte un point de vue philosophique sur l'amour, l'instinct, les émotions enfouies, le paraître... etc. un débat qui m'a fascinée donc ! 

Mais ça n'a pas duré plus que quelques misérables pages. En effet, la principale histoire du livre tourne autour d'une autre femme. Une femme de soixante ans qui raconte son histoire, une histoire un peu semblable. Comment elle était prête à tout quitter, quelques années auparavant, après avoir passé vingt-quatre heures avec un étranger.

C'est peut-être une nouvelle qui a dû en émouvoir plus d'une (et peut-être plus d'un) à l'époque, c'est à dire au début du 20ème siècle (1927, année de parution), alors que les femmes vivaient dans l'ombre de leurs maris, dans une grande soumission, et très peu de passion... mais aujourd'hui, cette nouvelle se noie dans la banalité. Heureusement qu'elle est courte. 

7 commentaires:

ColineG_ a dit…

mince, moi qui avait envie de le lire, je pense qu'il va patienter plus longtemps alors !

Hajar a dit…

Peut-être qu'il te plaira ! J'en ai lu des commentaires plus enthousiastes que le mien, qui ont plus adoré le style... L'histoire est intéressante mais juste intéressante... pour moi. Je suis curieuse de lire ton avis quand même !

ColineG_ a dit…

ne sois pas trop pressée quand même, il n'est même pas encore dans ma PAL !

My Little Discoveries a dit…

J'avais adoré "la confusion des sentiments" et je pensais lire celui-ci un de ces jours, mais comme dit Coline j'en ferai passer d'autres avant alors...

Yves Deligne a dit…

"Il serait également difficile d'expliquer pourquoi notre discussion prit si vite des formes blessantes; je crois que l'irritation vint de ce que, malgré eux, les deux maris prétendirent que leurs propres femmes échappaient à la possibilité de tels risques et de telles chutes. Malheureusement, ils ne trouvèrent rien de mieux à m'objecter que seul pouvait parler ainsi quelqu'un qui juge l'âme féminine d'après les conquêtes fortuites et trop faciles d'un célibataire. Cela commença à m'irriter, et lorsque ensuite la dame allemande assaisonna cette leçon d'une moutarde sentencieuse, en disant qu'il y avait d'une part des femmes dignes de ce nom, et d'autre part des «natures de gourgandine», et que, selon elle, Mme Henriette devait être de celles-ci, je perdis tout à fait patience; à mon tour je devins agressif. Je déclarai que cette négation du fait incontestable qu'une femme, à maintes heures de sa vie, peut être livrée à des puissances mystérieuses plus fortes que sa volonté et que son intelligence, dissimulait seulement la peur de notre propre instinct , la peur du démonisme de notre nature et que beaucoup de personnes semblaient prendre plaisir à se croire plus fortes, plus morales et plus pures que les gens «faciles à séduire»."

Stefan Zweig, Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Luna a dit…

Sur le coup, je n'ai pas vraiment accroché à l'histoire, c'est plutôt une fois le livre refermé que j'ai compris toute l’ampleur du texte !
C'est un petit coup de cœur pour moi :)

Frankie a dit…

Comme toi, ça m'a beaucoup plu au début mais dès que l'anglaise raconte son histoire, j'ai trouvé ça banal et ennuyeux. Dommage.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...